Fria en Guinée

Ne khe nu na Fria
 
AccueilAccueil  Portail*Portail*  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'usine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Mer 26 Fév - 18:05

Pour la Guinée, je ne crois plus en rien Françoise, même si le FMI s'en mêle, l'argent ira dans les poches des gouvernants, ils ne savent faire que çà.
A tous les niveaux de responsabilité, civil, militaire, politique, le racket, le vol est un sport national.
On a vu les dégâts qu'à causé à l'Ukraine Lanoukovicht.
En Guinée il y a des milliers de Lanoukovicht.... , sans compter ceux qui , encore petits, sont taillés pour le devenir.
Etonnant cet exemple, je ne les pourtant choisis au hasard en raison de l'actualité récente en Ukraine, on trouve dans les deux pays des accords avec la Russie!
Je suis sur qu'en cherchant bien on en trouverait d'autres.
C'est une folie, des sommes folles ont été versées à cette pauvre Guinée, il est allé où cet argent?
Ils en arrivent même à promettre les mêmes contrats à plusieurs pays à la fois! Cà ne mange pas de pain et çà rempli aussi les poches!

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 7 Fév - 16:56


L’AMBASSADEUR DE RUSSIE ET UNE DELEGATION DE RUSAL ETAIT A FRIA CE JEUDI : L’USINE REPRENDRA BIENTOT SES ACTIVITES
Voir Fria-info:
http://friainfo.over-blog.com/2015/02/l-ambassadeur-de-russie-et-une-delegation-de-rusal-etait-a-fria-ce-jeudi-l-usine-reprendra-bientot-ses-activites.html

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 7 Fév - 16:59

Un gag de plus?

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
Elisabeth



Féminin
Taureau Rat
Nombre de messages : 19
Date de naissance : 14/05/1948
Age : 69
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: l'usine   Dim 8 Fév - 23:13

Est-ce vrai ? Et comment ? Cela est-il encore possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 14 Fév - 16:47

On ne parle plus du temps extrêmement long nécessaire au redémarrage des installations et surtout des millions de dollars qui vont avec!

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
Françoise
Admin
Admin
avatar

Féminin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 2254
Date de naissance : 16/02/1952
Age : 65
Localisation : Haut VAR (côté montagnes et Verdon)
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Dim 15 Fév - 11:01

En lisant ceci on ne peut que croiser les doigts pour la rapidité d'intervention :


LES HABITANTS DE FRIA CONTINUENT DE TIRER LE DIABLE PAR LA QUEUE :

Il y a plus de deux ans que les habitants de Fria vivent une situation extrêmement difficile. Cette difficulté est liée au fait que l’usine qui était la vitrine et la fierté des habitants de Sombori ne tourne plus. Aujourd’hui Fria ressemble plus tôt à une ville fantôme ou rien ne marche.

Pour vous permettre de mieux comprendre la souffrance des populations locales durement frappées par la crise, afriquezoom.info s’est rendu dans la cité de l’alumine. Lors de notre séjour, nous avons rencontré quelques citoyens qui se sont confié à nous. Ils nous ont raconté leurs conditions de vie depuis la fermeture de l’usine. Pour la plus part des travailleurs de l’usine qui vivent encore, ils vivent dans des conditions misérables. Selon eux, depuis que l’usine s’est arrêtée, la vie s’est arrêtée à Fria. Aujourd’hui, leur seul rêve c’est de voir cette usine reprendre ses activités.

Pour M. Diallo, en service au département chemin de fer et conducteur de train. « Nous sommes en danger. Et nous n’avons pas de choix. Parce que nous sommes privés de salaire. Le syndicat s’est déplacé à maintes reprises à Conakry pour des négociations, en vain. Les femmes, les sages, les cadres également, mais aucune solution favorable. Pas de paiement, ni de reprise du travail, tout est bloqué. Les travailleurs souffrent sérieusement aujourd’hui, surtout dans les ménages. Nous n’avons pas quoi manger. Aujourd’hui, nous avons fini de vendre à bas prix nos biens pour pouvoir assurer le quotidien. Dans les quartiers, c’est dur. Comment un cadre sans salaire peut-il assurer le quotidien ? Il a sa famille et ses parents qui comptent sur lui, alors que lui ne compte sur personne. Notre inquiétude est qu’est-ce qu’il faut faire pour reprendre le travail. L’autre inquiétude, c’est le sort de l’usine, qui est un patrimoine national. Nos grands-parents en retraite nous ont laissé cette usine, nous avons travaillé ici, et nous comptons que sur cette usine. C’est notre vache à lait. C’est ici que nous gagnons notre vie. L’Etat doit analyser le poids qui joue sur nous. La ville de Fria, c’est près de 120 mille habitants ».
« Si rien n’est fait, il adviendra une catastrophe humanitaire » soutient un agent de Fria

M. Camara renchéri, « la vie à Fria actuellement est intenable voire invivable. Parce que les travailleurs sont sevrés de salaire. Ils sont obligés de liquider tous leurs biens. Les familles se disloquent. Les uns vendent leur parcelle. D’autres se débarrassent de leur meuble, de leur téléviseur et même de l’électroménager. Les travailleurs sont réduits à la mendicité. Ils sont obligés d’appeler leurs parents en dehors de Fria pour demander de l’aide. Dans les cités, c’est pire. Moi, je suis arrivé à Fria depuis 1962. Je suis à l’Usine depuis 1976. Mais nous vivons une situation jamais vécue. Parce que le courant électrique qui fonctionnait un jour sur deux ne vient même plus. L’eau on n’en parle pas. Si la crise perdure, cette ville risque de disparaitre ».

Un travailleur de l’Usine qui témoigné sous le couvert de l’anonymat affirme avoir remplacé son épouse à la boutique. « Je travaillais à l’usine de Fria, mais avec la crise, je viens remplacer mon épouse à la boutique. Non seulement, la vente a baissé, mais les travailleurs ne bénéficient plus de crédit. Mais un danger menace l’usine, si toutefois elle est fermée. Certains travailleurs, s’ils sont coincés, connaissant parfaitement l’intérieur de la boite, peuvent, par exemple, se livrer à la vente des ferrailles, une activité qui prospère à Fria et à Conakry. Dans les magasins, nous retrouvons des fils électriques et autres barres de fer. Bien que le gros magasin étant sous-scellé mais il est rempli d’outils précieux. Les travailleurs peuvent être tentés de se livrer à des actes de vandalisme. Conséquence, s’il y a un repreneur demain, il risque d’avoir une usine détachée ».

idrissa@afriquezoom.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 30 Avr - 7:26

Mail reçu de Marie. P que je remercie beaucoup
Il y a trois articles de presse que vous trouverez ci-dessous et qui parle du même sujet, le redémarrage de l'usine de Fria.

Guinée : l’usine d’alumine de Fria va bientôt redémarrer


Conakry, 28 avril 2016 – Le Gouvernement et la société Rusal ont trouvé un accord sur un plan de relance de l’usine de Friguia, après de fructueuses négociations en marge de la Commission mixte guinéo-russe tenue du 20 au 22 avril 2016 à Moscou.

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu, ce jeudi 28 avril 2016, la délégation guinéenne à la commission mixte. En plus des résultats atteints dans d’autres secteurs, le Chef de l’Etat s’est particulièrement réjoui, conformément à ses orientations, que Rusal se soit fermement engagé pour la reprise de Friguia. L’acceptation par l’équipe de négociation de différer la réalisation de l’usine d’alumine de Dian-Dian a été comprise par le Président de la République comme raisonnable, au regard des conditions actuelles du marché de l’alumine, pour redonner vie à une ville de 100 000 habitants.

La reprise de l’usine se Friguia se fera de manière progressive, en deux phases. La première phase a pour objectif d’atteindre une capacité entre 550 000 et 600 000 tonnes. La mise en route de l’usine est prévue au plus tard le 1er avril 2018, après un audit détaillé de l’état des installations, et la réalisation effective des travaux de réhabilitation à partir de début 2017. Une fois mise en route, la production de l’usine ira progressivement vers la capacité nominale de cette première phase.

Il est aussi prévu de réaliser une 2e phase d’extension dont la production commencera en 2024 pour porter la capacité totale de l’usine à 1 050 millions de tonnes en 2026. Les études de faisabilité de l’extension seront engagées en 2019.

Le Chef de l’Etat a exhorté le gouvernement à prendre les dispositions urgentes pour la réalisation des mesures administratives préalables au lancement de la réhabilitation.

Notes :

A l’issue de longues négociations au cours desquelles il a été expliqué aux représentants de RUSAL la nécessité d’avoir des calendriers crédibles, contraignants et précis, dans les différents accords et, en particulier, l’accord de réhabilitation et d’extension ultérieure de l’usine de FRIGUIA, les accords suivants ont été signés :

1 – Annexe N°12 à la Convention de Concession Minière pour la production de bauxite et d’alumine de Dian-Dian du 21 Juillet 2001 entre la République de Guinée et la Société « Rousski Alumini Management ». Cette Annexe autorise RUSAL de différer l’engagement de RUSAL de réaliser l’usine d’alumine à Dian-Dian en raison des contraintes du marché de l’alumine mais aussi et surtout en contrepartie de l’engagement sans équivoque du lancement immédiat du processus de relance immédiate de l’usine de FRIGUIA.

2 – Accord sur la Réhabilitation et l’extension ultérieure de la capacité de production de l’usine d’alumine FRIGUIA.

Ce qui est nouveau et fondamental, c’est que chacun des deux accords est assorti d’un chronogramme. Les deux chronogrammes ont également été signés.

Le Bureau de Presse de la Présidence

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)


Dernière édition par raymond le Sam 30 Avr - 7:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 30 Avr - 7:27

Fria
Mines: la Guinée et Rusal s’accordent sur la reprise de l’usine de Fria
avril 28, 2016


Rusal apporte son assistance à ses employésMoscou, le 28 avril 2016: la société RUSAL (code commercial sur la bourse des valeurs de Hong-Kong : 486, sur Euronext: RUSAL/RUAL, sur la bourse de Moscou RUAL/RUALR), l’un des producteurs premiers mondiaux d’aluminium, et la République de Guinée ont signées ont signé l’annexe au contrat d’exploitation de la mine de bauxite Dian-Dian ainsi que le contrat de la remise en service de l’usine bauxite et alumine (UBA) Friguia.

En fonction des dispositions de nouvelle annexe au contrat d’exploitation de la mine de bauxite Dian-Dian, ladite exploitation sera divisée en trois étapes. La première étape, qui doit être finie avant la fin 2017, prévoit la construction de la mine à la capacité de 3 millions de tonnes de bauxite par an. La deuxième étape doit être finie avant la fin 2021. Elle prévoit un accroissement du flux de production de bauxite jusqu’à 6 mln tonnes par an, ainsi que l’élaboration du projet d’accroissement du flux jusqu’à 9 mln de tonnes par an à l’option d’accroissement jusqu’à 12 mln de tonnes par an. Avant la fin de 2020, Les parties négocieront aussi la possibilité de construction d’une usine de bauxite et alumine de 1,2 mln de tonnes d’alumine par an.

Les parties au contrat se sont mis d’accord sur la relance de l’activité de l’usine de bauxite et alumine Friguia au mois de janvier 2017. Selon le contrat signé, RUSAL élaborera l’ensemble des mesures de mise en service de l’usine, et ensuite, au cours de 12 mois après la première production commerciale, elle va accroitre progressivement la capacité de l’usine jusqu’à 550-600 milles de tonnes d’alumine par an. RUSAL élaborera un projet définitif et une étude de faisabilité de modernisation de l’UBA Friguia avec la possibilité d’accroissement de sa capacité jusqu’à 1,050 mln de tonnes par an. Les parties doivent prendre la décision de la réalisation de ce projet avant la fin 2020. La période de réalisation du projet fera au moins trois ans.


« Vu l’état des lieux dans l’industrie mondiale d’aluminium, le management de RUSAL et le gouvernement de la République de Guinée ont pris conscience qu’à présent la mise en service des nouvelles capacités de production d’alumine n’est pas opportune du point de vue économique. On a décidé de se concentrer sur la remise en service des capacités existantes de l’UBA Friguia et d’exploiter méthodiquement la mine Dian-Dian conformément au calendrier fixe», dit Vladislav Soloviev, directeur général de RUSAL, en expliquant la signature du document.

Dian-Dian est la plus grande mine de bauxite du monde aux réserves prouvées de 564 millions de tonnes. RUSAL tient un droit de son exploitation. La réalisation du projet prévoit la création et l’accroissement graduel des capacités d’extraction, transportation, stockage et traitement de bauxite. Selon le plan initial, la construction et la mise en service de la mine devaient être finies vers 2016. Au mois de décembre 2013, le projet Dian-Dian (COBAD) a reçu la qualité d’un projet d’intérêt national d’après la directive présidentielle.

L’UBA Friguia comprend la mine de bauxite, l’usine d’alumine, le chemin de fer et d’autres éléments de l’infrastructure. La capacité industrielle prévue de l’usine est 650 milles de tonnes d’alumine et 2,1 millions de tonnes de bauxite par an. Les réserves prouvées sont estimées à 325 millions de tonnes de bauxite. La production a été arrêtée en avril 2012.

Information sur la Société

UC RUSAL (www.rusal.com) est le leader de l’industrie mondiale d’aluminium. En 2015, la société a regroupé près de 7% de la production mondiale de l’aluminium et 7% de l’alumine. Elle emploie près de 61 000 personnes. La Société RUSAL est représentée dans 19 pays du monde sur 5 continents. La Société réalise ses produits essentiellement sur les marchés de l’Europe, de l’Amérique du Nord, du Sud-Est asiatique, au Japon, en Chine et en Corée. Les actions ordinaires de RUSAL sont cotées à la Bourse des valeurs de Hong Kong (code commercial 486). Les actions globales dépositaires représentant les actions ordinaires de RUSAL sont cotées sur le Terrain professionnel de la bourse NYSE Euronext à Paris (code commercial RUSAL selon le Règlement S; code commercial RUAL selon la Règle 144A). Les acquits dépositaires russes émis pour les actions de la Société sont cotés aux bourses des valeurs de la Bourse monétaire interbancaire de Moscou (code commercial RUAL/RUALR).

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)


Dernière édition par raymond le Sam 30 Avr - 7:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 30 Avr - 7:28

Un plan de relance de l’usine de Friguia, située
à une centaine de kilomètres de Conakry, la capitale, fermée depuis 4 ans, suite à une grève des travailleurs a fait l’objet d’un accord entre
le gouvernement guinéen et la société Rusal, en marge de la Commission mixte guinéo-russe tenue du 20 au 22 avril 2016 à Moscou, a-t-on appris ce jeudi ,dans un communiqué du gouvernement.

Les membres de cette Commission mixte ont été reçus en audience ce jeudi par le président Alpha Condé, qui en apprenant cette nouvelle se serait particulièrement réjoui, que Rusal se soit fermement engagé pour la reprise de Friguia.

Le gouvernement guinéen indique également que « l’acceptation par l’équipe de négociation de différer la réalisation de l’usine d’alumine de Dian-Dian a été comprise par le président guinéen. »

Condé aurait jugé cela comme étant raisonnable, au regard des conditions actuelles du marché de l’alumine, pour redonner vie à une ville de 100 000 habitants.

Pour ce qui est de la reprise de l’usine de Friguia, elle se fera de manière progressive, en deux phases.

La première phase aurait pour objectif « d’atteindre une capacité entre 550 000 et 600 000 tonnes.
La mise en route de l’usine étant prévue au plus tard le 1er avril 2018, après un audit détaillé de l’état des installations, et la réalisation effective des travaux de réhabilitation à partir de début 2017.

Une fois mise en route, la production de l’usine ira progressivement vers la capacité nominale de cette première phase », selon le gouvernement guinéen.

Cet accord passé avec Rusal prévoit aussi de réaliser une 2e phase d’extension dont la production commencera en 2024 pour porter la capacité totale de l’usine à 1 050 millions de tonnes en 2026.
Les études de faisabilité de l’extension seront engagées en 2019, d’après notre source.

Le Chef de l’Etat guinéen a exhorté le gouvernement à prendre les dispositions urgentes pour la réalisation des mesures administratives préalables au lancement de la réhabilitation.

Cette relance annoncée de l’usine de Friguia sera sans doute accueillie avec joie par les populations de cette cité minière, dont les activités reposaient uniquement autour de cette industrie.

Sa fermeture pour cause de grève depuis 4 ans a plongé les habitant de Fria dans la paupérisation, et suscité de l’émoi au sein de l’opinion.

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)


Dernière édition par raymond le Sam 30 Avr - 7:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
DUDUH
Quartier-Maître chef Modérateur
Quartier-Maître chef Modérateur
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 1190
Date de naissance : 18/08/1934
Age : 83
Localisation : Chateauneuf Le Rouge 13
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Dim 1 Mai - 12:16

On croise les doigts.....Nouvelle promesse de Rusal comme les précédentes non tenues....? C'est surtout, à mon avis, Dian-dian qui les intéresse....enfin essayons d'y croire et d'espérer des jours meilleurs pour nos amis de Fria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Mar 3 Mai - 15:21

C'est à savoir qui va avoir la montage de "ferraille"... !
C'est vrai que la Guinée a encore un contrat en or massif à mettre dans la balance, mais j'ai bien peur qu'elle se fasse encore avoir comme cela a déjà failli se passer!

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
DUDUH
Quartier-Maître chef Modérateur
Quartier-Maître chef Modérateur
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 1190
Date de naissance : 18/08/1934
Age : 83
Localisation : Chateauneuf Le Rouge 13
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 19 Nov - 6:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Sam 19 Nov - 7:55

A la bonne heure!
Bonjour Jean

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
raymond
Admin
Admin
avatar

Masculin
Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 3430
Date de naissance : 26/11/1943
Age : 73
Localisation : Guipavas (Pen ar bed)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: L'usine   Jeu 5 Jan - 16:06

Ils prennent les guinéens pour des canards sauvages, moi Président, je t'aurai viré tous les russes du territoire, manu-military!
https://www.guinee360.com/29/04/2016/guinee-lusine-dalumine-de-fria-va-bientot-redemarrer/

_________________
Le vieil homme qui met le feu à sa barbe, doit savoir l'éteindre.
(proverbe guinéen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fria.conceptforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'usine   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'usine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Haïti: L'usine agricole des Barradères, mémoire de déprédation
» highline en entrepot / usine
» FORMATION RAPIDE ET NATIONALISATION ET TRANSFORMATION D'USINE EAU EN SERUM ORAL
» L'usine aux cadavres et du sang sur mes mains [Rang B vs Rakurai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fria en Guinée :: L'usine FRIGUIA :: L'usine-
Sauter vers: